La moxibustion, le soin par la chaleur

 La moxibustion, ou moxi-thérapie, est dérivée du mot Moxa qui vient du Japonais et signifie "herbe qui brûle". Cette méthode de soin utilisée en médecine traditionnelle Chinoise a été largement développée par le Japon. Elle reste assez peu connue en Occident,  même si le principe de soin par la chaleur n'a rien de nouveau (nous connaissons tous les bouillottes de nos grand-mères et autres cataplasmes).

La moxibustion permet d'introduire de la chaleur dans le corps en la concentrant sur des points d'acupuncture précis en rapport avec une fonction ou organe du corps. Correspondant à l'élément feu de la théorie des cinq éléments, elle permet d'expulser le froid (très bénéfique par exemple sur des maladies chroniques provoquées par le froid et l'humidité comme les rhumatismes ou les infections hivernales courantes). Elle stimule le flux d'énergie dans les méridiens et la circulation du sang, renforce les viscères, disperse les agents pathogènes, les enflures et gonflements.

A la lumière des études scientifiques 

Les bienfaits du Moxa ont été étudiés de façon médicale et scientifique au Japon, ce qui a permis de mettre en évidence :

- Une forte augmentation des globules blancs (dont le nombre peut être multiplié jusqu'à plusieurs fois) durant environ 24h pour retrouver son niveau initial 4 jours plus tard.

- Une augmentation du pouvoir phagocytaire (procédé de destruction des microbes) qui atteint son pic 3 jours après et est maintenue ainsi pendant une semaine

- Une augmentation de la vitesse de coagulation...etc

Méthodes d'utilisation

Il existe traditionnellement deux façons d'utiliser le Moxa. Soit directement au contact de la peau en allumant un petit cône de poudre d'armoise séchée  (méthode plutôt Japonaise). Soit en moxibustion indirecte (approche Chinoise) en isolant le cône par un corps intermédiaire (comme un lit de gros sel par exemple qui va aussi contribuer à absorber l'humidité). L'autre manière indirecte est d'utiliser un bâton de Moxa en rouleau dont l'extrémité incandescente est approchée du point à traiter pendant quelques minutes jusqu'à ce que la peau devienne légèrement rouge. Il s'agit de la manière de procéder que j'utilise quasi exclusivement, le plus souvent au cours d'une séance de Shiatsu.

L'armoise

L'Armoise est une plante vivace de la famille des composées (dont les espèces les plus connues sont le Génépi, l'Estragon ou l'Absinthe).

L'Armoise utilisée au Japon est Artemisia japonica ou Indica, en Occident Artemisia Vulgaris encore appelée "Herbe de la Saint Jean" ou "Herbe à feu" (à noter que la Saint Jean est la date de l'année ou le soleil-principe feu- est à son maximum).

L'armoise a été choisie du fait de son haut pouvoir calorifique (pour certains son rayonnement serait semblable aux infrarouges et pénétrerait jusqu'à 12 cm dans le corps !). Elle se consume doucement et sa fumée utilisée à bon escient aurait une action assainissante.



La moxibustion n'est en aucun cas assimilable à un traitement médical conventionnel